FIAC 2017

ON SITE / GALERIES SUPÉRIEURES
19 Oct – 22 Oct. 2017

ON SITE / AVENUE WINSTON CHURCHILL

YONA FRIEDMAN, PROJET POUR UN MUSÉE SANS BÂTIMENT, 2017


En partenariat avec le Musée d'art contemporain de Rochechouart et le Cneai de Pantin et avec le soutien de Philippe Chiambaretta architecte et d'Ars Ultima - Stein & Guillot Art Foundation, la Galerie Jérôme Poggi présente une monumentale Iconostase de Yona FRIEDMAN qui sera édifiée entre le Petit et le Grand Palais, directement sur l'Avenue Winston Churchill fermée à la circulation pour la FIAC. Développées depuis les années 60, ces architectures modulaires, ou « Space Chains », peuvent se développer à l'infini, selon un protocole souple de construction et d'improvisation. Après Londres où la Serpentine Gallery l'a invité en 2016 à édifier une Summer House aujourd'hui devant le château de Windsor, et Venise où il construisit une Montagne lors de la dernière Biennale d'architecture, c'est à Paris sa ville d'adoption depuis 1957 que Yona Friedman élèvera ce Projet pour un Musée sans bâtiment, architecture éphémère et coopérative, constituée de milliers de houla houps colorés.

Les promeneurs et visiteurs de la FIAC seront invités à participer à sa construction avec une équipe de médiateurs, mais aussi à proposer des images qui leur sont chers pour les accrocher dans le Musée sans bâtiment.


SECTEUR GÉNÉRAL / GALERIES SUPÉRIEURES #1.H06

YONA FRIEDMAN & LARISSA FASSLER
IT IS NOT ONLY THE CITY-SCAPE THAT CHANGES?

Pour sa sixième participation à la FIAC, la galerie Jérôme Poggi propose un dialogue intergénérationnel entre Yona FRIEDMAN (né en 1923 à Budapest, vivant et travaillant à Paris) et Larissa FASSLER (franco-canadienne, née en 1975 à Vancouver, vivant et travaillant à Berlin). Reprenant le titre d'un célèbre Slide Show de Yona Friedman dont des dessins originaux seront exceptionnellement exposés pour la première fois à la FIAC, l'exposition met en lumière les interstices qui constituent l'espace urbain au-delà des architectures qui le délimitent et à travers les usages qu'en font ses habitants.

Yona FRIEDMAN
défend depuis cinquante ans un concept architectural et urbanistique basé sur une logique de l'usage et de la mobilité avant tout, allant jusqu'à concevoir des institutions sans bâtiments ou des architectures sans murs. Le stand réunira plusieurs maquettes historiques de Yona Friedman témoignant de cette pensée innovante de l'architecture et de l?espace public, ainsi que des dessins originaux de ses fameux Slide Shows.

En regard, dialogueront les grands dessins de Larissa FASSLER qui cartographie depuis plusieurs années des places publiques à travers le monde (Place de la Concorde à Paris, Taksim à Istanbul, La Rampa à La Havane), donnant à voir non pas l'architecture qui les borde, mais la vie même qui l'anime, incarnant le corps social à travers un entrelas de trajectoires et d'anecdotes observées par l'artiste pendant plusieurs semaines.